Un crustacé indigène des mares temporaires

Section libre pour discuter de tout et de rien :)
Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Re: Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 30 mai 2015 20:19

Tes observations m’intéressent.
Si il a de la terre sur le fond, l'eau va rester trouble car ils fouissent en permanence. Les nourris tu ?


Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Re: Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 30 mai 2015 21:31

Le 29 mai je te disais : "Je leur ai mis des paillettes pour cichlidés..." ! Et oui, bien sûr que je continue à les nourrir mais s'ils sont petits c'est peut-être faute d'avoir été assez nourris depuis 2 mois...
Maintenant, tu ne me conseilles pas de les mettre dans une eau sans leur terre de naissance ?
Comment fais-tu pour bien les observer, tu les as laissés dans leur eau d'origine ?
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Re: Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 31 mai 2015 14:11

Dans l'eau d'origine pour certains, pour d'autres non.
Mais attention aux changements d'eau, il m'est arrivé de les perdre à cette occasion.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Re: Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 31 mai 2015 17:54

Surtout avec mon eau de pluie en ce moment ! :(
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Re: Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 02 juin 2015 13:29

L'eau dégage une mauvaise odeur et une pellicule s'est formée sur le dessus (je l'ai "cassée") : peut-être puis-je essayer d'en mettre quelques'uns dans un autre récipient avec un changement d'eau. Je vois les petites boulettes pour bettas, au fond, qu'ils ne semblent pas aimer : je remets des paillettes...

En même temps la méteo annonce 33 (36°C à Bordeaux) à compter de jeudi : penses-tu qu'ils vont mourir. J'ai intérêt à les rentrer à la maison où il fera plus frais.
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 04 juin 2015 18:26

Mon dernier Lepidurus viens de passer l'arme à gauche !
Avec les températures qu'ils annoncent ils ont peut de chance de survivre.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 05 juin 2015 11:53

Moi aussi, je ne vois plus rien dans leur aquarium :(
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 01 juil. 2015 20:20

Je viens de découvrir dans un bac plastique à l'ombre sur ma terrasse 2 Lepidurus apus encore vivants malgrès une température de l'eau qui dépasse 27°C.
Je n'aurai pas parié qu'ils surviraient à des températures aussi hautes.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 02 juil. 2015 15:17

:chapeau:

J'ai récupéré un peu de terre pour voir si quelque chose en sortira ...mais je crains que leur petite taille n'ait pas été en faveur d'une ponte éventuelle.
Peux -tu me dire à quelle taille ils sont sensés pondre stp ?
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 02 juil. 2015 18:03

Rappelle moi leur taille. Ils pondent très tôt.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 02 juil. 2015 19:13

A peine plus d' 1/2 cm.
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 02 juil. 2015 22:52

En effet c'est peu !

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Re: Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 08 août 2015 10:40

J'ai observé pour la dernière fois un Lepidurus apus vivant le 01/08/15. Ces sujets venaient d'une terre mouillée le 02/12/2014.
Compte tenu des observations faites avec les précédents mouillages, on peut évaluer leur naissance aux environ du 01/01/2105. Soit une durée de vie de 7 mois, c'est beaucoup plus long que je ne le pensais !
Je suis aussi très étonné par leur résistance aux températures hautes, ils ont traversé plusieurs périodes très chaudes, l'eau de leur bac à plusieurs fois dépassée 27°C.
Dans la nature, bien avant l'asséchement de leur mare, j'ai souvent constaté leur disparition aux premières chaleurs du printemps quand l'eau dépasse 22°C.

Comme quoi, il faut se méfier des certitudes trop rapidement acquises.

Cette année, j'envisage de mouiller de nouveaux œufs début septembre, pour observer comment les bestioles évolues avec des températures plus basses.

Avatar de l’utilisateur
Ostracodus
Membre
Membre
Messages : 631
Inscription : 30 mars 2014 22:18

Re: Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par Ostracodus » 09 août 2015 08:44

As-tu une idée de la raison de cette différence entre ce qui se passe dans la nature et dans tes bacs?

Cette année la flaque de l'année passée où j'en avais trouvé n'était pas en eau.

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Re: Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 09 août 2015 14:30

Pas vraiment d'idées !
Peut-être la prédation importante des oiseaux piscivores ou bien des jeune brochets qui fréquentent les mêmes biotopes ?
Ou bien une mauvaise observation.
Ce que j'ai observé dans mon bac plastique, c'est la disparition assez rapide (3 à 4 mois) de nombreux individus.
Si la même chose se produit dans le milieu naturel, la densité des sujets survivants est très faible, ils ont pu échapper à mon filet.

Connaissant mieux les bestioles j'ai amélioré ma technique de pêche, à la prochaine occasion je ferai d'autres recherches qui me permettront peut-être de comprendre ce qui se passe.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 08 sept. 2015 23:57

vautour a écrit :J'ai observé pour la dernière fois un Lepidurus apus vivant le 01/08/15. Ces sujets venaient d'une terre mouillée le 02/12/2014.
Compte tenu des observations faites avec les précédents mouillages, on peut évaluer leur naissance aux environ du 01/01/2105. Soit une durée de vie de 7 mois, c'est beaucoup plus long que je ne le pensais !
Je suis aussi très étonné par leur résistance aux températures hautes, ils ont traversé plusieurs périodes très chaudes, l'eau de leur bac à plusieurs fois dépassée 27°C.
Dans la nature, bien avant l'asséchement de leur mare, j'ai souvent constaté leur disparition aux premières chaleurs du printemps quand l'eau dépasse 22°C.

Comme quoi, il faut se méfier des certitudes trop rapidement acquises.

Cette année, j'envisage de mouiller de nouveaux œufs début septembre, pour observer comment les bestioles évolues avec des températures plus basses.

As tu toujours l'intention de mouiller tes oeufs - ou même l'as tu déjà fait - en ce mois de septembre, car l'on annonce une vague de chaleur (33° C°) à partir de demain, vague qui pourrait être fatale à tes bébés lepidurus ?
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 09 sept. 2015 08:11

Pas certain que cette vague de chaleur leur soit fatale car les nuits resteront fraiches.
Je n'ai pas encore mouillé ma terre mais j'y pense.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 08 nov. 2015 18:10

Et bien moi j'avais mouillé ma terre, début septembre, sans trop y croire vu leur petite taille, et je ne pensais pas qu'il pourrait y avoir une repro.
Je jette un coup d'œil de temps et temps et ce matin je vois quelque chose bouger et :o surprise je trouve 2 énormes Lepidurus adultes ou peu s'en faut. :) ;)
Je viens de leur mettre à manger des paillettes mais je n'en reviens pas qu'ils soient aussi gros sans nourriture ajoutée par mes soins !
Ils ont 2 bons mois.
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
Ostracodus
Membre
Membre
Messages : 631
Inscription : 30 mars 2014 22:18

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par Ostracodus » 08 nov. 2015 21:20

Ils ont peut-être mangé les autres... J'en avais attrapé deux il y a deux ans et l'un était blessé. L'autre semblait l'attaquer vigoureusement.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 08 nov. 2015 23:28

Je pense qu'il ne pouvait y en avoir que très peu, au départ.
Didier raconte au début du post qu'il a trouvé les bestioles déjà assez grosses : " Ils se sont alimentés avec ce qu'il y avait dans la bassine, sans doute aussi avec les larves de chironomes et de culex qui n'ont pas manqué de pondre."
Je pense que pour avoir autant profité les miens ont eu la même nourriture naturelle... :)
A moins que tu n'aies raison d'où ma question à Didier : peut-il y avoir du cannibalisme entre les petis Lepidurus
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 08 nov. 2015 23:43

Oui il y a du cannibalisme au moment de la mue.
Mais ton explication sur le nourrissage est aussi valable que celle du cannibalisme.
Si tu as utilisé la terre d'origine, il est probable que les nouvelles naissances viennent des anciens œufs qui n'ont rien donné au moment du premier mouillage.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 09 nov. 2015 01:27

Donc tu penses que les œufs n'ont pas éclos en plus de quatre mois où ils ont séjourné dans l'eau de ma bassine et que là, après ce mouillage de septembre, 2 sont nés du petit reliquat de la vieille terre...
Et alors que les 1ers étaient très petits ces 2 là sont adultes, en 2 mois, aussi gros que le lepidurus que tu nous as apporté à la bourse.
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 09 nov. 2015 07:45

Oui pour ta première remarque, des œufs sont restés en attente au premier mouillage, pour le reste il est probable que tes 2 Lepidurus sont nés depuis un mois et plus.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 09 nov. 2015 16:22

Là vous allez encore vous moquer de moi, :$ :o il y en a bien plus que les 2 gros décrits hier : j'ai repéré des petits d'à peine 1/2 cm et des moyens d'un petit cm !!! Il y a des feuilles au fond de ma bassine et ils devaient se cacher en dessous hier.
Je ne dirais pas que cela pullule mais tout de même pour les 2 ou 3 cuillères à soupe de terre que j'ai sauvées c'est assez phénoménal.
Dis moi Didier, j'ai pas mal de vivant : microvers, collemboles et un peu d'artémias, leur en donnes-tu ou des paillettes suffisent-elles ?
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 09 nov. 2015 20:07

Ils mangent tout, tu peux aussi leur donner de la salade. Expérimente et rapportes nous tes observations.

Avatar de l’utilisateur
MINE 79
Membre
Membre
Messages : 8139
Inscription : 20 sept. 2012 12:10
Localisation : Campagne, près de St MAIXENT L'Ecole 79340
Âge : 74

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par MINE 79 » 09 nov. 2015 21:18

OK, merci. :)
Je vous tiens au courant de la suite.
Membre du "Cercle Aquariophile des Deux-Sèvres", "CA2S".
Membre du "Killi Club de France", "KCF".
:hai:

Avatar de l’utilisateur
Sikolenski
Rang
Rang
Messages : 7
Inscription : 09 janv. 2016 11:40

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par Sikolenski » 09 janv. 2016 12:00

Bonjour,

Alors voila, je viens ici parce que j'ai lu que vous parliez de Lepidurus Apus présent dans le sud de la Vienne. Je suis en Master 2 Documentaire animalier à l'IFFCAM à Ménigoute dans les Deux-Sevres, et comme chaque années, pour valider notre master on doit réaliser un documentaire animalier au cour du second semestre. J'avais prévu de filmer des Lepidurus, dans leur milieu, mais aussi en studio, et je suis en train de chercher des lieux potentiel où il serait présent ? J'avais pensé me tourner vers le Marais Poitevin, mais malheureusement le seul lieux ou il était a coup sur présent ne se trouve pas en Poitou Charente (limite restrictive de tournage, bien qu'une petite entorse au règlement soit tolérée dans certains cas). Du coup plutot que me limiter à une seule station, autant essayer de travailler sur plusieurs lieux où il serait présent. De plus je voudrais savoir si c'est difficile de maintenir en vie des Lepidurus en aquarium?

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 09 janv. 2016 18:49

Là tu m'intéresses beaucoup, beaucoup, beaucoup !
Lorsque j'ai vu ta présentation, j'ai immédiatement eu envie de te proposer un sujet sur ces bestioles des mares temporaires.
Ce ne sera pas utile puisque tu es déjà dedans.
En réalité lorsque mon fils à débuté (difficilement) comme JRI, je lui ai proposé ce type de sujet, il était intéressé mais nous avons manqué de moyens.
Maintenant qu'il est installé dans la profession je pense qu'il n'a plus beaucoup ni de temps ni d’intérêts pour ça.
Pour répondre a tes questions:
Je connais plusieurs stations en Charente vers Cognac, pour le moment elles sont a sec. Je n'en connais pas d'autres vers Poitiers mais si il y en a cela peux se trouver.
Oui c'est facile à élever en aquarium à condition de ne pas trop les chauffer.
Demain je démmare une repro.

Au sujet des stations à sec, je vais quand même vérifier, il se pourrais qu'il y en ai une qui soit en eau.

Avatar de l’utilisateur
Sikolenski
Rang
Rang
Messages : 7
Inscription : 09 janv. 2016 11:40

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par Sikolenski » 10 janv. 2016 11:57

Hier j'ai été voir une station à Brux. J'ai lu qu'on pouvait en rencontrer dans le lit d'une rivière temporaire. Sauf que je pense que celle-ci doit être en eau que depuis récemment, donc je n'ai absolument rien vu... la rivière a un débit plutôt important, et elle n'a toujours pas repris son lit, elle disparait au bout d'un kilomètre environ .

Avatar de l’utilisateur
vautour
Membre
Membre
Messages : 1139
Inscription : 24 sept. 2012 14:21
Localisation : Cognac
Âge : 70
Contact :

Un crustacé indigène des mares temporaires

Message par vautour » 10 janv. 2016 14:03

Oui c'est possible, le mares, fossés et rivières temporaires de la région son en eau depuis seulement 3 ou 4 jours, si il y a des Lepidurus, ils sont au stade de nauplies, ils sont donc très petits et très difficiles à voir.
Personnellement , je n'en ai jamais vu, même dans mes élevages. Je repère les lepidurus lorsqu'ils font 2 à 3 mm et qu'ils se déplacent sur le fond.
La première fois que j'ai vu des Lepidurus c'était dans un fossé de débordement de la Charente. Depuis j'ai prospecté le lit supérieur de cette rivière, j'en ai trouvé dans tous les lieux favorables entre Ruffec (16) et Tonnay Charente (17). A mon avis la Vienne, offre les mêmes possibilités.

Répondre

Réseau social

     

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité